Comment occuper ses journées de télétravail ?

L'organisation d'une journée de travail est à préparer lorsque l'on travail de chez soi afin d'être dans d'excellentes conditions de travail

Planification d'un projet sur un tableau

Tenir une journée de travail seul, en travaillant depuis son domicile personnel, nécessite des petits rituels et une bonne connaissance de ses propres capacités à s’organiser et à être efficace. Trouver de quoi s’occuper efficacement au sein d’une journée n’est pas systématique, cela s’acquiert avec de l’expérience et se cultive avec les années afin d’optimiser ses propres processus. Cet article va présenter plusieurs retoure d’expérience en provenance de télétravailleurs aguerris.

Rédiger les 6 tâches principales de sa journée

Le premier conseil consiste à écrire sur une feuille les 6 tâches que l’on souhaite absolument effectuer dans sa journée. Ce serait décourageant d’essayer de faire une liste plus longue qui ne pourra pas être terminée. De même, si la liste est trop courte, cela risquerait de se laisser aller à la facilité et de ne faire que “survoler” les dernières heures de la journée à effectuer des missions sans réelles valeurs ajoutées.

Cette liste de 6 actions ne signifie pas qu’il va falloir ignorer les imprévus qui vont se produire, mais ça permet de rester concentré sur des points qui doivent réellement avancer afin de terminer la journée avec un sentiment de devoir accompli.

Connaître les moments les plus productifs

Tout le monde possède des pics de performance accrue à certaines heures de la journée. Pour certains cela sera en début de journée, lorsqu’ils ne sont pas encore surchargé de travail. D’autres seront performants en fin de matinée lorsqu’ils ont fini de gérer les réponses aux emails. Enfin, certains seront très efficaces en plein milieu d’après-midi, lorsqu’ils veulent se dépêcher à finaliser les dossiers avant la fin de journée

Quelque soit votre moment, vous devez en être conscient afin de vous enfermer dans votre “bulle”, en coupant les distractions, pour être efficace.

Astuce : certains “coachs” en productivité, vous conseilleront de faire le travail le plus compliqué en début de journée et de continuer l’ordre des missions journalières en choisissant en priorité les tâches les plus dures. Cela permet de s’assurer de finir les gros dossiers, sans avoir la crainte que ceux-ci ne soient délégués à la fin de journée, ce qui risquerait de les reporter au lendemain.

Avoir un environnement de travail

Posséder un environnement de travail isolé du reste de son habitat est une clé pour effectuer ses journées dans un cadre de travail “sain”. C’est l’idéal pour véritablement ressentir la différence entre le “travail” et la “vie privée”. De même, cela permet de ne pas associer les conditions de travail négatives d’un mauvais environnement aux tâches que l’on doit exercer.

Astuce de pro : prévoyez une petite plante verte et assurez-vous d’avoir un bureau de style “minimaliste” sans désordre. Aérez la pièce de travail au moins 10 minutes par jour pour qu’il y règne de la fraîcheur.

Manger ses repas loin du poste de travail

Il faut absolument sortir de l’environnement de travail pendant les repas. La coupure travail/vie privée sera ainsi très nette et cela permet de se “vider la tête”. Le piège serait de laisser un ordinateur dans la pièce de vie de votre logement et d’entendre une notification d’un de vos outils de communication au moment où vous mangez. Dans une telle situation, de nombreux professionnels ne résistent pas à l’envie de lire le message, bien qu’ils soient en plein milieu d’un repas. Autre problématique similaire, si vous mangez dans la même pièce où vous travaillez, vous allez sentir les odeurs des plats cuisinés en plein milieu d’une journée de travail, ce qui n’est pas approprié pour un environnement de travail “sain”

Se dégourdir les jambes toutes les 1 ou 2 heures

Prévoyez une petite pause toutes les 1 à 2 heures. Pas besoin d’une longue coupure, une simple “marche” dans son logement permet de se dégourdir les jambes et de s’aérer l’esprit.

Ce réflexe devrait d’ailleurs être adopté au sein d’une entreprise qui ne pratique pas le télétravail, dans laquelle les collaborateurs passent toute la journée devant un ordinateur.

Profitez de l’exclusivité de son “chez soi”

Enfin, profitez tout de même du merveilleux plaisir qui consiste à travailler de chez soi ! Ne vous privez pas des nombreux avantages indéniables de ce mode de vie. Choisissez dans la liste ci-dessous les petits plaisirs simples que vous préférez :

  • Jouer et câliner son animal de compagnie
  • Profitez de la vue depuis sa fenêtre qui est peut-être plus agréable que celle d’un bureau en ville
  • Dégustez un café ou un thé au calme dans votre logement silencieux
  • Faites une pause yoga à 11 heures
  • Faites une sieste après le déjeuner, sans avoir besoin de complexer …

Cette liste est non exhaustive et dépend probablement de votre propre expérience. L’idéal est de savourer la vie et d’apprécier le télétravail vis-à-vis des petits plaisirs que cela apporte.

Questions fréquentes

Utilisez un logiciel tel que Organilog pour créer un ticket journalier avec vos 6 missions journalières. Le logiciel va vous aider à archiver les demandes et reporter ce que vous n’avez pas à réussir dans les temps. De plus, il vous sera plus facilement possible de consulter les archives pour constater le chemin parcouru, ou pour constater les tâches que vous effectuez régulièrement.

Idéalement il est recommandé d’avoir un bureau avec une porte qui peut se fermer. Par ailleurs, il convient d’avoir un écran d’ordinateur à hauteur du visage et une chaise de bureau confortable. Ajoutez-y une petite plante de bureau et une source de lumière naturelle afin de s’assurer de recevoir une petite dose de soleil chaque jour.

Parfois le logement n’est pas adapté au télétravail et toutes les astuces précédemment expliquées sont difficiles à mettre en place. Toutefois, il y a des petites idées qui peuvent être testées, telles que de déplacer la table à manger chaque jour afin de distinguer la table des repas et la place pour travailler. La chaise peut ainsi être tournée dans une autre direction, ce qui va créer un environnement distinct de celui du quotidien.